Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Vie de l’association > Une réaction de Claire Mauss-Copeaux au communiqué d’un collectif de la 4acg (...)

Une réaction de Claire Mauss-Copeaux au communiqué d’un collectif de la 4acg sur Gaza

samedi 2 décembre 2023, par Michel Berthelemy

Le 18 novembre, nous avons publié le communiqué d’un collectif de la 4acg qui rappelait nos convictions profondes, nées de notre expérience algérienne : la guerre ne résout rien, la guerre sème le chaos et la haine, elle est l’exact contraire de l’intelligence.
Historienne bien connue pour ses travaux sur la guerre d’Algérie, particulièrement sur les appelés, Claire Mauss-Copeaux nous envoie ce message en réaction à notre communiqué.

« Vous les 4 ACG qui avez déjà vu des villages détruits, des récoltes volées ou brûlées, des forêts napalmées, des suspects arrêtés, torturés, des corvées de bois, vous souffrez d’assister sidérés, impuissants devant ces nouvelles souffrances.
Comment revenir vers la paix ? Retrouver ses villages palestiniens ouverts et sans armes, hospitaliers pour tous ceux qui s’y rendaient ; ses villages multiconfessionnels où musulmans, juifs et chrétiens construisaient des écoles pour éduquer ensemble leurs enfants (voir Ilan Pappe « Le nettoyage ethnique de la Palestine », Fayard, 2008 ).
Condamner ? Oui, condamner le refus de l’autre.
Les sionistes anti-arabes ont imposé et poursuivis une colonisation extrême par le nettoyage ethnique, les bombardements de villages, les destructions des maisons, des vergers et des sources. Ils ont parqué et enfermés les réfugiés palestiniens dans des camps entourés de hauts murs.
Nous avons détourné notre regard.
Nous nous étonnons que certains deviennent fous … 
Il est plus que temps d’ouvrir les murs, les barrières qui humilient, tuent, développent la haine.
Il est plus que temps de condamner les prises d’otages, les massacres… 
Tous
Ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui.
D’où qu’ils viennent…
Ils sont IMPRESCRIPTIBLES.
Tous. 
Ils génèrent la haine.
Arrêter l’engrenage de la violence qui nourrit une violence encore plus grande.
L’héritage de la violence se transmet et augmente de générations en générations. 
Depuis « la terre sainte », elle déborde et envahit. 
Nous envahit.
C’est aux plus puissants d’ouvrir les négociations.
De refuser les violences, toutes les violences d’où qu’elles viennent.
De s’ouvrir à la justice.
La justice est première.
Sans justice, pas de paix possible en Palestine ».

Avec toute mon amitié, Claire

Note

Ilan Pappe « Le nettoyage ethnique de la Palestine », Fayard, 2008

https://www.fayard.fr/livre/le-nettoyage-ethnique-de-la-palestine-9782213633961/

http://www.4acg.org/Guerre-au-Proche-Orient-un-communique-de-la-4acg

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.