Association des Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami(e)s Contre la Guerre

Accueil > Interventions dans les écoles > Témoignage au collège La Vallée à Epinay-sous-Sénart

Témoignage au collège La Vallée à Epinay-sous-Sénart

mardi 29 novembre 2022, par Michel Berthélémy , Christian Travers

A l’initiative de l’ONAC et grâce à Monsieur Eloukbani et de Monsieur Lamaison, professeurs d’histoire et géographie nous avons pu, Jean-Pierre Louvel et moi, intervenir, le 22 novembre, devant une classe de troisième de ce collège situé rue du 19 mars 1962 !

Jean-Pierre Louvel, ancien appelé, a fait la totalité de son service militaire en Algérie de juillet 1959 à septembre 1961 au 6ᵉ régiment de tirailleurs algériens. Il est membre de la FNACA et il exerce d’importantes responsabilités dans cette fédération pour la région parisienne.
J’ai moi-même fait la totalité de mon service militaire en Algérie mais avec un décalage d’un an, de juillet 1960 à septembre 1962.
Habituellement, pour ce type d’intervention, l’ONAC s’efforce de rassembler un appelé, un ancien combattant de l’ALN ou une personne proche du FLN à l’époque, un ou une Pied-noir et un ancien harki, mais cette fois nous étions seulement deux appelés avec un vécu différent et des positions légèrement dissemblables. Mais je connais bien Jean-Pierre Louvel pour avoir déjà témoigné à ses côtés et je savais que ce qui nous rapproche excède de beaucoup ce qui peut nous séparer.

J’avais demandé que Jean-Pierre intervienne en premier. Il a pu ainsi développer de manière très complète le vécu d’un combattant confronté à des opérations dangereuses et j’ai pu ensuite évoquer mon expérience, bien différente, d’instituteur puis d’artilleur.
À défaut d’un récit factuel, spectaculaire, j’ai souligné la spécificité de la 4acg et de ses engagements et surtout, à partir des traces laissées par mon vécu, que je rappelais, j’ai choisi d’interpeller les élèves sur trois thèmes afin de susciter leur réflexion et développer leur esprit critique :

- Soumission servile ou résistance vertueuse, ou pour le dire autrement : obéissance et nécessaire discipline qu’on peut opposer dans certaines circonstances au devoir d’indignation et de révolte. Comment la République et les soldats français ont-ils pu combattre en Algérie des résistants qui n’aspiraient qu’à se soustraire au joug de la colonisation ? Doit-on obéir à un ordre injuste, contraire à ses valeurs et au respect des droits et de la dignité humaine ? Nous étions là pour le « maintien de l’ordre » mais pour un ordre profondément injuste.

- Pouvoir de la propagande et risque de manipulation des foules, comme on l’a vu dans le passé, et comme on se trouve menacé aujourd’hui par les réseaux sociaux qui véhiculent souvent de fausses informations. En pays totalitaire, en situation de guerre, la propagande et la crainte de la répression provoquent des situations qui peuvent amener à perdre son pouvoir de penser librement, de raisonner avec bon sens, de distinguer entre le bien et le mal…

- Banalité du mal  : Comment des hommes « normaux » parviennent-ils, dans des circonstances particulières à commettre des actes contraires à leurs valeurs morales ? L’inhumain se cache en chacun de nous. L’obéissance aveugle, la routine, peuvent conduire aux pires méfais. « Je n’ai fait qu’obéir aux ordres » ont dit les nazis. « Ce n’est pas moi qui décide, c’est le parti » disait Staline.

Questions d’élèves

À partir de nos récits, de nos ressentis, de nos réflexions, les élèves ont été appelés à nous poser des questions.
Grâce à une bonne préparation des élèves par les professeurs les questions furent particulièrement riches et pertinentes. De mémoire, je peux en citer quelques-unes :
– Vous êtes allés combattre en Algérie, malgré vos convictions. Si c’était à refaire iriez-vous ?
–  Que pensez-vous de la situation actuelle en Algérie et du pouvoir algérien ?
–  Êtes-vous revenus traumatisés ? Avez-vous bénéficié d’un soutien psychologique ?
– Comment viviez-vous en Algérie ? Logement, nourriture ?
– Êtes-vous retournés en Algérie ?

Des membres du personnel de direction ont assisté à notre intervention et la Principale du collège, qui était aussi présente, nous a chaleureusement remerciés et nous a invités à revenir l’année prochaine…

Christian Travers

pour en savoir plus sur le collège La Vallée : http://www.clg-vallee-epinay.ac-versailles.fr/Le-college-la-Vallee-et-le-travail-memoriel.html

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.